De la première cohorte, elle a vécu la grande aventure, l’Édition numéro #1, 2020-2021, de l’AEP en remorquage et dépannage de véhicules légers au Québec du CFTC de Charlesbourg.

Sarah Bolduc a ouvert la route de cette formation aux futures étudiantes opératrices de dépanneuses en devenir!

Sur la Route des Remorqueurs vous amène en balade et vous présente un reportage de sa rencontre avec Sarah Bolduc, la première opératrice de dépanneuse qui a vécu, avec huit autres élèves, pendant la session 2020-2021 la grande aventure, l’Édition numéro #1 au Québec de l’attestation d’études professionnelles -AEP – en Remorquage et dépannage de véhicules légers au Centre de Formation en Transport de Charlesbourg (CFTC)!

PASSION … REMORQUAGE

Unique femme de la première cohorte, Sarah souhaite que d’autres femmes de passion choisissent cette formation !

La piqûre du remorquage!

Sarah Bolduc, seule étudiante féminine sur neuf de l’Édition numéro un de l’AEP, qui a terminé sa formation et ses stages le 9 janvier 2021, nous raconte le plaisir qu’elle a eu de vivre cette grande aventure.

Écoutez-la dans une courte entrevue avec une sincérité pleine de dynamisme nous faire revivre comment, quelques mois plus tard, elle se sent bien dans son nouvel emploi d’opératrice de dépanneuse avec sa « Belle gagne » comme elle les appelle. Une équipe où l’entraide selon elle est de mise, les uns pour les autres, avec des patrons qu’elle apprécie et ce, après avoir eu le plaisir de voir sa candidature acceptée, quelques semaines après la fin de sa formation, dans l’Équipe de Larouche Remorquage de Québec.

SlRdR – Parle-moi Sarah de ta formation avec Francis Gingras du CFTC Charlesbourg.

SB – Exact, avec Francis qui a monté à partir de 2015 le cours de l’AEP en remorquage de véhicules légers. Cela nous a permis de voir dans ce cours des techniques d’arrimage et des techniques d’attache. On n’a pas juste fait des véhicules, on a fait aussi de la mini-machinerie ce qui nous a permis d’apprendre les points généraux d’ancrages des véhicules et les spécifications pour certains types de véhicules. Nous avons bien été formés et nous avons eu une très bonne base avec Francis, qui était déjà remorqueur étant plus jeune, et on ne pouvait pas vraiment demander mieux je pense.

SlRdR – Donc, tu as travaillé avec un passionné pendant tes études?

SB – Oui… c’est le cas de le dire… et pour ma part, il m’a vraiment donné la piqûre!

De voir à quel point  il était intéressé par ce qu’il faisait, autant il était vraiment comme un petit enfant debout autour du camion, à jouer avec les poulies, avec les câbles et tout… de le lui-même comme revenir « en enfance » et arrimer les véhicules, honnêtement c’était beau à voir!

SlRdR – C’est le fun de t’entendre parce que toi aussi tu parles avec passion. Tu ne regrettes pas ta formation?

SB – Je ne regrette aucunement! Je ne regrette pas le cheminement que j’ai fait jusqu’ici. Je suis vraiment fière aussi de représenter le 1% des femmes qui vont devenir remorqueuses.

SlRdR – Tu les encourages fortement ces femmes?

SB – Honnêtement oui. Et c’est pas parce qu’on est tout petit qu’on est pas capable de faire la même job que les gars!

SlRdR – Oki, parce qu’effectivement, tu n’es pas dans le poids 180 lbs pour lever des masses!

SB – Hahaha !

SlRdR – C’est des techniques qu’on t’apprend?

SB – Oui, exactement. Justement Francis, qui n’est pas très très grand non plus, a commencé lorsqu’il était plus jeune et n’avait pas la même force physique qu’aujourd’hui et il nous a montré vraiment plusieurs trucs pour pouvoir pas nécessairement juste user de notre force physique, mais de la logique, d’une autre façon ou avec un autre outil, pour arriver exactement aux mêmes fins que quelqu’un qui est un peu plus fort que nous et ce, dans le même temps.

SlRdR – Merci Sarah d’avoir pris le temps de nous expliquer ton vécu et ce que tu as fait pour en arriver là aujourd’hui et, comme toi, je vais encourager dans cette voie ces femmes qui ont la passion du remorquage et qui hésitent à aller vers ce métier-là.

SB – Merci Nicole

SlRdR – Bienvenue sur la route des remorqueurs avec ta belle dépanneuse Sarah!

SB – Que j’adore!

La piqûre du remorquage! Sur la Route des Remorqueurs vous invite à regarder le vidéo de l’entrevue d’une passionnée de remorquage, Sarah Bolduc, étudiante de la première édition de l’AEP en remorquage et dépannage de véhicules légers!


Cliquez ici pour lire les 30 ans d’histoire ayant mené à cette formation!

Cliquez ici et revivez les étapes de nos étudiants de la 1ère cohorte pendant leur formation!

« Tout ce qui mérite d’être fait, mérite d’être bien fait! » Réjean Breton, PDG APDQ
Message aux étudiants de la première cohorte, 2020-10-19


Une réussite avec #EffortDéterminationDiscipline

Vous avez des questions ou commentaires? Cliquez pour nous les partager #SurlaRoutedesRemorqueurs

Au plaisir de faire connaître et faire croître votre entreprise.

Nicole Laroche, Éditeur – Webmestre SEMM – Sur la Route des Remorqueurs

Laisser un commentaire